Les différentes professions de la production audiovisuelle

Les différentes professions de la production audiovisuelle

tournage et realisation

Quand on observe le paysage de la production audiovisuelle voir sur le site http://lucas-stanus.fr/a-la-decouverte-de-morzine/, on se rend compte que cette industrie est marquée par des entreprises morcelées. Cela est en train de changer et les petites entreprises deviennent progressivement des entités plus grandes. En 2014 on a observé que le nombre des entreprises destinées à ces métiers a baissé de 3%, pourtant le niveau d’activité lui n’a pas diminué. Ce qui laisse penser que les entreprises s’associent les unes aux autres afin de mieux répondre à la demande du marché. Avec cette consolidation, les marchés devraient connaitre une internationalisation plus facile. L’objectif semble être que les entreprises puissent proposer des films déjà produits et qu’elles ne produisent plus uniquement à la demande. Le secteur compte de nombreux postes qui collaborent ensemble afin de gérer les contraintes liées à la production de vidéos, qu’elles soient financières, matérielles ou techniques. Parmi ces postes nous pouvons citer le Directeur de production.

Dans le déroulement d’une production audiovisuelle, le directeur de production travaille directement avec le producteur, il a pour mission de planifier les différentes dépenses qui entourent la production comme la rémunération des artistes, le coût des décors, la rémunération des techniciens, les assurances, et tous les frais qui sont liés à la production. Il est le responsable de l’enveloppe budgétaire qui a été allouée à l’ensemble du projet par le producteur. Il est également responsable du respect du planning de production en s’assurant que les délais et les dépenses soient conformes aux prévisions et aux attentes du producteur. Le directeur de production doit être un bon manager, il doit pouvoir rédiger aussi bien des devis que des contrats de travail, il doit aussi maitriser le secteur cinématographique, l’étude des scénarii, les sources de financement, etc.

Le directeur de production doit pouvoir gérer les contraintes des productions audiovisuelles, c’est-à-dire par exemple utiliser les bons effets spéciaux et les bons lieux de tournage, afin que l’ensemble corresponde aux souhaits du réalisateur. Autant que les compétences en gestion et management, la culture cinématographique est un pré requis de grande importance pour les directeurs de production. La formation initiale du directeur de production commence par un BTS en audiovisuel ou toute autre filière liée au cinéma, ou même à la gestion. Ce BTS peut être accompagné d’une licence professionnelle en sciences humaines et sociales, avec des mentions techniques, des activités liées à l’image, l’animation, le cinéma ou la télévision. Ce sont là les conditions minimales pour aspirer au métier de directeur de production.

Les commentaires sont clos.