Évolution et émergence des scooters électriques

Évolution et émergence des scooters électriques

L’histoire du scooter électrique peut être retracée à partir de 1895, avec le dépôt du premier brevet pour la construction d’un engin de transport à moteur électrique. L’histoire ne s’arrête pas là, car en 1915 le premier scooter voit le jour, il fonctionne à l’essence et est de style stand UPS, mais il marque le début de la commercialisation des scooters auprès de la population. Au cours des dizaines d’années qui ont suivi, la technologie mise en place a continué à évoluer et à se diversifier de différentes façons. L’un des repères historiques de cette époque reste le record de vitesse accompli par la motocyclette électrique construite par Karl Kordesch, cette dernière a atteint une vitesse de 165 miles par heure. Il est clair que de nos jours un scooter électrique dépasse cette vitesse, mais pour l’époque c’était un exploit.

C’est le constructeur Peugeot qui se lance véritablement dans l’aventure du scooter électrique en mettant à la commercialisation le premier modèle en 1996. Cet appareil était doté d’un moteur à courant continu de 3cv fonctionnant avec trois batteries en nickel-cadmium fournissant 18 volts à 100Ah. Le poids de cet engin était d’environ 250 livres et il atteignait une vitesse de 40 kilomètres. Cet appareil n’entrait tout de même pas dans la catégorie des scooters électriques pliables, il était plutôt proche des cyclomoteurs. Au fil de l’histoire du scooter électrique, on rencontre des échecs, des modèles qui n’ont jamais été célèbres, des entreprises de construction qui ont disparu, etc. On retient que jusqu’à la fin des années 1990 les scooters électriques qui étaient fabriqués étaient plus proches des cyclomoteurs, pouvant loger de grandes batteries, et affichant donc de très bonnes performances.

La technologie du scooter électrique a continué à évoluer, surtout grâce à l’évolution des batteries qui sont devenues plus performantes, plus légères et plus petites. On néglige souvent cette technologie, mais les batteries évoluent et entraînent avec elles les appareils qui en dépendent. L’évolution des scooters électriques a souvent été freinée ou limitée par des batteries à la fois lourdes et encombrantes qui étaient souvent en plomb acide. Avec l’avènement du lithium-ion, les batteries nous offrent des solutions plus puissantes, plus petites et plus durables, contribuant à propulser le scooter électrique pliable au premier rang des technologies liées au transport personnel. On retrouve désormais des scooters électriques à deux, trois, voire quatre roues, plus performants les uns que les autres. Ils sont pliables, ils parcourent de grandes distances, atteignent des vitesses que l’on n’aurait jamais rêvées il y a 10 ans, sont dotés de batteries amovibles rechargeables partout, etc. La technologie continue d’avancer et le scooter électrique avec elle.

Les commentaires sont clos.