Faire un trekking en saison hivernale au Maroc

Faire un trekking en saison hivernale au Maroc

trekking au Maroc

Il est clair que les périodes de vacances c’est toute l’année, alors en hiver comme en été, on peut envisager d’aller faire un trekking au Maroc ou ailleurs. Cela peut être surprenant, mais on peut faire du trekking dans les montagnes du Maroc, même en hiver. Organiser ce voyage n’est pas impossible, il vous suffit de contacter une agence spécialisée comme Aventure Berbere. L’itinéraire idéal serait de partir de la Tessaout jusqu’au Djebel Sahro. Toute la beauté du Maroc en hiver se décline autour de cet itinéraire qui dure environ 13 jours de marche. C’est un parcours qui exige une certaine préparation physique, mais qui vous rapprochera du pays par les ambiances que vous vivrez.

Itinéraire de base pour le trekking hivernal au Maroc

Lorsque vous vous engagez sur cet itinéraire en hiver, lors d’un trekking au Maroc, attendez-vous à rencontrer des villages d’une beauté rare. Vous profiterez d’un paysage serein et calme, surtout dans la zone de Tessaout. Parcourir cet itinéraire, en partant du nord jusqu’au sud, offre un gros avantage : vous passez des zones montagneuses aux zones sahariennes du Sahro, le tout durant le même voyage. En gros, vous avez deux univers durant le même voyage. Le départ de cet itinéraire se fait à partir de Marrakech, d’où on part jusqu’à Aït Ali n’Itto. En hiver, la fréquentation touristique est presque inexistante dans ces zones. Vous aurez donc la possibilité de choisir le gîte qui vous convient, en plus vous croiserez peu de monde. Pour franchir les zones du Haut Atlas, il faut prévoir des raquettes ou des crampons, en cas d’urgence, vous pouvez utiliser des skis de randonnée. La raquette reste tout de même le meilleur équipement pour venir à bout des conditions dues à la neige peu homogène à certains endroits. Grimper le M’Goun ne sera pas une balade de tout repos, et surtout l’isolement de la région ne devrait pas être pris à la légère.

Pour partir de Marrakech jusqu’à Aït Ali n’Itto, il faut prévoir une altitude moyenne de 1800 mètres. Le départ se fait en 4×4 jusqu’à Aït Ali n’Itto, qui se trouve au cœur de la vallée de la Tessaout. Pour y arriver, on fait un passage non loin du pont naturel d’Imi n’Ifri, et l’hébergement se fait en gîte. Une fois arrivé à Aït Ali n’Itto, le trekking hivernal au Maroc peut enfin commencer. Le deuxième jour, le parcours se fait entre Aït Ali n’Itto et Amzri, avec une altitude moyenne de 2 250 mètres. La journée est organisée autour de la découverte de la vallée de la Tessaout, non loin du djebel Rhat et du djebel Tignousti. Comptez en moyenne 5 à 6 heures de marche pour faire l’ensemble du trajet. Le troisième jour, vous découvrirez la région de Tizi n’Gougoult, avec une altitude de 2 860 mètres, vous irez jusqu’à gougoult qui culmine à 1 850 mètres d’altitude. Voilà de quoi vous donner envie d’aller dans les montagnes marocaines en hiver.

Les commentaires sont clos.